Honoraires et remboursements

Les actes dentaires d’un praticien conventionné se regroupent en trois catégories :

  • Les actes remboursables : consultations, soins conservateurs (soins de carie, détartrage, dévitalisation, scellements de sillons des dents définitives jusqu’aux 14 ans de l’enfant), actes chirurgicaux et radiographiques. Ce sont des tarifs fixés par la convention. Ils vous sont remboursés à 70% par la Sécurité Sociale (à 90% si vous dépendez du régime social d’Alsace Lorraine et à 100% pour les patients reconnus en affection longue durée par la Sécurité Sociale et dont les soins dentaires sont en rapport avec leur maladie. Si vous avez souscrit une assurance complémentaire, celle-ci rembourse les 30% restants. Sinon, cette somme reste à votre charge.
  •  Les actes en dépassement d’honoraire : certains actes, principalement les soins prothétiques (couronnes, inlays cores , bridge…) font l’objet d’une entente directe avec le patient. Le praticien fixe ses tarifs avec tact et mesure et informe son patient par l’établissement d’un devis. Le dépassement d’honoraire peut être pris en charge partiellement ou en totalité par votre assurance complémentaire.
  • Les actes non remboursables : Il s’agit des actes hors nomenclature, soit parce qu’ils ne remplissent pas les conditions donnant droit au remboursement, soit parce qu’ils ne sont pas inscrit dans la nomenclature. Il s’agit, par exemple, des implants dentaires, des blanchiments… Ces soins ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Selon votre contrat, ils peuvent être remboursés par votre assurance complémentaire.