Bonjour et bienvenue sur mon blog !

Bonjour et bienvenue sur mon Blog sur lequel, tous les mois , je souhaite vous présenter des informations concernant le monde de la dentisterie , de l ‘« art dentaire » : actualités politiques, technologiques, « à priori »….

le 7 avril 2016,

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA SANTE BUCCODENTAIRE

Le dimanche 20 mars, c’était la journée internationale de la santé bucco-dentaire. Même avec un peu de retard , c’est l ’occasion de rappeler chaque année combien il est important de prendre soin de sa bouche et de ses dents pour éviter les caries. Ce qui permet aussi d’éviter d’accroître le risque de maladies graves. En effet plusieurs études ces dernières années ont montré que des problèmes d’hygiène bucco-dentaire pouvaient avoir des conséquences beaucoup plus graves sur notre organisme.
Dès que la carie gagne en profondeur la pulpe dentaire ou atteint les tissus qui entourent la dent – et que l’on appelle le parodonte -, le foyer infectieux se trouve en relation avec le reste du corps par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins. De fait, dès l’instant où des bactéries (microbes) se trouvent au contact d’un vaisseau sanguin, même minuscules, elles peuvent voyager dans l’ensemble du système vasculaire et se retrouver ainsi dans n’importe quelle région de notre corps où elles peuvent débuter un nouveau processus infectieux, dont la gravité sera fonction de l’importance physiologique de l’organe atteint (cerveau, cœur, œil, foie, rate, articulations, os…). Ce processus de dissémination est d’autant plus facile que les infections dentaires et parodontales évoluent souvent de façon lente et insidieuse, sans grande efficacité du système immunitaire sur leur contrôle. Cela s’explique en particulier par le type de bactéries en cause dans les foyers infectieux dentaires et parodontaux : il s’agit de bactéries peu agressives, de croissance plutôt lente et qui ne suscitent donc pas de réponse immunitaire énergique, à la différence de bactéries virulentes et rapides comme le staphylocoque doré.

On connaît de fait, depuis plus de 30 ans, les manifestations pathologiques à distance d’un foyer infectieux dentaire. Elles ont d’abord été décrites à propos de maladies du cœur et de maladies des articulations. Dans le premier cas, à partir d’un foyer infectieux dentaire ou du parodonte, les bactéries gagnent les valves cardiaques et les infectent lentement : c’est le mécanisme de l’endocardite subaiguë ou lente, autrefois appelée endocardite d’Osler, et qui est particulièrement redoutable. Dans le deuxième cas, il pourrait s’agir, tantôt d’un mécanisme à nouveau directement infectieux, tantôt d’un mécanisme plutôt immunologique. Ces maladies sont donc connues depuis des décennies et les découvertes récentes ne viennent que compléter et parfaire leur connaissance. Une de ces études réalisée en 2013 par l’ universite de l ‘Ecole centrale de médecine et de dentisterie de Lancashire a conclu avoir trouvé dans le cerveau de personnes atteintes de la maldie d ‘Alzheimer , des bactéries d’ origine gingivales et parodontales.
Des études ont démontré un lien avec des risques d ‘accouchement prématuré, et les problèmes d’hygiène buccodentaire.
Jusqu’à présent , on pensait que les maladies générales influaient sur la santé buccodentaire , à cause de la prise de médicaments , la baisse d immunité des patients…, on se rend compte à présent que les bactéries virulentes des pathologies dentaires peuvent induire des conséquences néfastes sur notre santé.
Tous à vos brosses à dents ….mais pas que !!!: brossettes , fil dentaire , régularité , concentration mais aussi bonne hygiène de vie , avec des bonnes habitudes alimentaires …
Le sujet est vaste , nous en reparlerons dans une prochaine lettre…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *